"Générer de la chaleur grâce à l’énergie solaire, c’est le principe de la génération de chaleur solaire. En Allemagne, le grand public y est de plus en plus familier. Selon la Bundesverband Solarwirtschaft e.V. (BSW-Solar) [Association Fédérale de l’Industrie Solaire), 2,15 millions de systèmes de génération de chaleur solaire ont déjà été installés en République Fédérale d’Allemagne jusqu’à 2015. Les résidences privées qui optent pour cette méthode de génération d’énergie favorable à l’environnement sont subventionnées."

Comment fonctionne la génération de chaleur solaire?

On distingue deux types d’énergie solaire: le photovoltaïque et la génération de chaleur solaire. En ce qui concerne le photovoltaïque, les rayons solaires sont convertis en électricité alors que pour la génération de chaleur solaire ils sont convertis en chaleur pour l’eau chaude et le chauffage.

Un capteur solaire avec des tuyaux est installé sur une surface bien exposée au soleil, par exemple le toit d’une maison. C’est le cœur d’un système solaire. Le plus utilisé et le panneau plat, un absorbeur à revêtement sélectif. Il absorbe les rayons solaires et les transforme en chaleur. Un fluide de transfert de chaleur, généralement un mélange d’eau et d’antigel, se diffuse dans l’absorbeur. Le fluide circule entre le capteur et la cuve d’eau chaude. Dès que la température du capteur est plus haute que celle de la cuve, le contrôleur enclenche la pompe de circulation solaire. Le fluide de transfert de chaleur transporte alors la chaleur absorbée par le capteur à travers des tuyaux solaires exceptionnellement bien isolés jusqu’à la cuve d’eau chaude. De là il circule vers un échangeur à chaleur qui transfère la chaleur à l’eau potable sans contact avec une grande efficacité.

En été, le système de génération de chaleur est souvent suffisant pour fournir l’énergie pour la fourniture de chaleur pour tout un foyer. En hiver, en revanche, le système de chaleur doit pourvoir au chauffage de l’eau

Développement

"Selon BSW-Solar, plus de 100,000 nouveaux systèmes de génération de chaleur solaires ont été installés en Allemagne en 2015, c’est l’équivalent d’une surface de captage solaire de 0.8 million m2. Au total, 2.15 million de systèmes ont été mis en fonction à fin 2015. Ils ont généré une puissance de chauffage de 13.4 GW en 2015. Selon les calculs effectués par BSW-Solar, cela a permis l’économie de couts de fuel de €190 million."

En tenant compte de la hausse des cours du pétrole, des législations plus strictes sur la protection du climat et les subventions d’Etat, BSW-Solar prévoit une demande en croissance pour les systèmes de génération de chaleur solaire et donc une croissance de ce secteur d’activité en 2017.

Subvention d’Etat

En Allemagne, les subventions de systèmes de génération de chaleur solaire sont gérés par la Bundesamt für Wirtschaft und Abfuhrkontrolle (BAFA) [Bureau Fédéral des contrôles Economiques et à l’Export) qui a mis en place un nouveau programme en 2016 composé de différents taux de subvention. Une somme forfaitaire de €500 est payée pour les systèmes solaires d’eau chaude d’un volume de 3 à 10m2,. Pour une surface de captage de 11 à 40 m2, la subvention se monte à €50/m2. L’extension d’un système existant bénéficie du même montant.

En plus de cette subvention de base, on peut postuler auprès du BAFA pour des subventions supplémentaires. €500 supplémentaires sont proposes si le système solaire est combine à une chaudière à biomasse ou une pompe à chaleur, si une connexion à un réseau de chauffage avec plusieurs consommateurs est mis en place ou si la chaudière est remplacée par une chaudière à condensation.

Les propriétaires de systèmes solaires en bâtiment résidentiel répondant aux normes KfW Standard Effizienthaus 55 standard (Norme de Prêt privé de reconstruction pour l’efficacité énergétique 55) reçoivent des subventions couplées au bonus d’efficacité du bâtiment. Pour être éligible au KfW Efficiency House 55, les exigences énergétiques par mètre carré d’espace de vie annuel serait seulement de 55% en conformité avec les normes de basse consommation d’énergie selon l’ EnEV (loi allemande d’économie d’énergie) et donc une consommation réduite de 45%. Le bonus accordé dans ce cas représente 50 % de la subvention de base.