Les jardins sont un espace d’inspiration pour se détendre et décompresser. Des images nous viennent à l’esprit d’étés sans fin, de journées passées à rire et à profiter de l’extérieur, mais le fait est qu’au Royaume-Uni, pour une bonne partie de l’année, nous avons besoin d’espace supplémentaire chauffé une fois le soleil couché. Pour vous donner quelques éléments de contexte, la température moyenne dans le sud du Royaume-Uni pendant les mois les plus chauds, juillet et août, est de maximum 21°C et minium 12°C la nuit. Pendant ces mois, la température reste rarement au-dessus de 10°C pendant 24h consécutives et dépasse rarement les 20°C. En outre, on n’enregistre aucune gelée pendant seulement 4 mois de l’année. Et plus on monte vers le nord, plus les températures baissent.

Des maisons avec beaucoup de fenêtres et une faible isolation

En raison du caractère imprévisible de la météo britannique et de la volonté de profiter de son jardin, beaucoup de foyers comptent des pièces vitrées et donc mal isolées, telles que des vérandas, des serres et jardins d’hiver. Des pièces où il faut observer une approche différente pour obtenir une température confortable. Une maison bien isolée et résistante à l’humidité retient la chaleur dans sa masse thermique alors que les espaces ouverts, non. Idéalement, il faut donc utiliser des chauffages qui ciblent l’air et des zones spécifiques pour une meilleure efficacité. Ce type de chauffage doit être immédiat et doit se concentrer sur les personnes, ou sur certaines pièces, ainsi moins d’énergie est nécessaire.

Comment augmenter la température

Les pompes à chaleur de type air/air et les unités de climatisation intérieure peuvent être utilisées pour augmenter la température à des heures précises et dans ces pièces précises. Dans les pièces où il y a de grandes fenêtres ou baies vitrées, les unités intérieures peuvent être placées de manière stratégique au-dessus des cadres pour agir comme des rideaux d’air et réduire le risque de condensation. Les radiateurs visent également à lutter contre la condensation sur les vitres en déshumidifiant l’air à mesure qu’il passe à travers les unités murales, gardant ainsi l’air en mouvement et en réduisant le taux d’humidité. Le système principal de chauffage de la maison peut également être réglé sur secondaire dans ces pièces et des systèmes air/air supplémentaires peuvent être utilisés pour augmenter la température rapidement quand nécessaire.

Les maisons modernes avec chauffage au sol

Dans les maisons modernes, notamment celles avec un chauffage au sol, le système de chauffage central est programmé pour chauffer de manière uniforme toute la maison à une température déterminée. Toute variation de la température sera lente, puisque la masse thermale du sol devra soit être réchauffée soit refroidie de la même manière. Dans les pièces occupées par des personnes âgées ou handicapées, on a parfois besoin d'un chauffage plus réactif. Il se peut que ces pièces aient besoin d’être chauffées au moment où le chauffage central serait normalement éteint, ou aient besoin de davantage de chaleur que le reste de la maison. Dans ce cas-là, il peut être prudent d’installer des unités de climatisation intérieure, qui non seulement chaufferont en hiver, mais aussi rafraîchiront la pièce en été tout en la déshumidifiant aux heures de haute fréquentation.